Teddy-n’a-qu’un-œil, Yann Rambaud [LAV]

811dyuur2gl

♠ Titre : Teddy-n’a-qu’un-œil

♠ Auteur : Yann Rambaud

♠ Éditeur : Hachette romans

♠ Année de parution : 2015

♠ Nombre de pages : 186

♠ Genre : fantastique

Bonjour ! Lorsque j’ai participé à la matinée professionnelle avec Yann Rambaud et Jo Witek le mois dernier, nous avons beaucoup parlé de Teddy-n’a-qu’un-œil, que je n’avais pas lu. Légèrement gênée dans les échanges avec mes collègues et les auteurs, j’ai donc saisi l’occasion de découvrir un de ses nouveaux titres avant le week-end de Livres à vous 2018 !

La 4ème

Dur, dur de se concentrer sur ses devoirs quand on a 12 ans et qu’on ne pense qu’à une chose : dessiner des monstres dans ses cahiers ! Une armée d’orques, une bande de trolls, c’est bien moins effrayant que la grammaire ou les maths ! Jusqu’au jour où, alors qu’il joue avec sa sœur Lucile, Thomas rencontre un monstre en chair et en os : un gros lézard à l’œil unique.

D’abord effrayés puis intrigués par la créature qui paraît tout sauf agressive, Thomas et Lucile décident de l’adopter et l’appellent Teddy. Mais ce nouveau compagnon n’est pas une peluche à dorloter ni un jeu que l’on allume ou on éteint. Et bientôt, des choses étranges commencent à se produire. Et si le curieux lézard possédait un superpouvoir ?

Appréciation

Comment parler d’un sujet très sensible avec les enfants ? Dans les deux romans précédents que j’ai lus de Yann Rambaud (Gaspard des Profondeurs et Jessie des Ténèbres), l’auteur utilisait le fantastique pour évoquer le harcèlement, les drames familiaux ou la maladie. Dans Teddy-n’a-qu’un-œil, on va parler de mort et d’euthanasie. Ce dernier roman (lu, pas paru) s’adresse aux enfants, plus jeunes que pour Gaspard et Jessie. Dit comme ça, ça peut affoler parents, fratries, médiateurs ; mais en fait, c’est un livre aussi cocooning que Voyage entre deux vies (si je vous le dis !) !

Thomas et Lucile sont deux enfants qui jouent ensemble dans le monde du Seigneur des Anneaux : ils combattent des trolls et sont tous deux emplis du même courage que les personnages des romans. Thomas a aussi ce don de savoir très bien dessiner ; grâce à son imaginaire et à ses recherches littéraires, il rédige et dessine son Terrible Manuel des Monstruosités, dans lequel chaque créature possède son coefficient de terreur. Jusqu’au jour où il tombe sur un animal bien étrange dans le jardin de la maison de retraite voisine…

Grâce à Teddy et son super pouvoir, Thomas et Lucile vont être confrontés à des questions que de nombreux enfants se posent, mais toujours avec douceur, spontanéité et tendresse enfantines. Yann Rambaud a su me captiver, j’ai lu ce roman en une heure, c’était à la fois stimulant et rassurant. Je crois que c’est le genre de livre que j’aimerais mettre dans les mains de tous mes petits lecteurs à la médiathèque.

Je n’ai finalement pas grand chose à ajouter, je ne veux pas trop en dire, mais en tout cas, si vous voulez occuper votre temps de manière ludique et douce, lisez Teddy-n’a-qu’un-œil, vous ne serez pas déçus !

Note : 

J’aurai bientôt des nouvelles à vous donner, du blabla personnel et des mises à jour sur le blog. Je pense que je profiterai du bilan bimensuel pour vous en faire part !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s