Voyage entre deux vies, David Perroud [SP]

51m5edht3vl

♠ Titre : Voyage entre deux vies

♠ Auteur : David Perroud

♠ Éditeur : Publishroom (maison d’autoédition)

♠ Année de parution : 2018

♠ Nombre de pages : 282

♠ Genre : fantastique /ésotérisme

Bonjour ! Comme je vous l’annonçais la dernière fois, cette chronique sera à propos d’un service presse obtenu par SimPlement.pro. Merci beaucoup à Publishroom et à David Perroud de m’avoir envoyé Voyage entre deux vies !

La 4ème

Qu’est-ce que l’univers ? Y a-t-il quelqu’un ou quelque chose qui l’organise ? Et nous, quel est notre rôle dans tout cela ? Perdu dans ses pensées à ressasser ces questions existentielles, Arold meurt dans un accident. Contre toute attente, commence alors pour lui une aventure hors du commun, qui comblera sa curiosité au-delà de ses espérances. Il découvrira le fonctionnement de l’univers et ce qui se cache derrière ce que nos sens perçoivent, ces fameux 95 % que les scientifiques nomment naïvement énergie et matière noire. Noire ? C’est bien la seule teinte qu’il n’observera pas dans ces vastes mondes riches, peuplés et colorés.

Grâce à l’aide d’Ariel, une magnifique âme terrienne, et ses amis surlumineux, Arold va se mettre au service de l’humanité avec comme outils une conscience étendue et un accès au champ quantique, détenteur de l’information absolue. Comment éviter le pire, le triomphe de l’ego, la destruction de la vie ? Chercheur inlassable, il visitera les lieux les plus inspirés comme les plus noirs pour lever le voile sur un joyau de nature à révolutionner la qualité de nos existences : un récit qui contient l’espoir et la force de faire dévier notre planète, la Terre, de la trajectoire funeste sur laquelle elle est engagée.

Appréciation

Commençons par dire que je n’ai jamais rien lu de ce genre ! Je n’étais pas du tout dedans en lisant le premier chapitre (potentiellement un peu échaudée par ma lecture précédente), je me suis un peu forcée… Jusqu’à être complètement happée par l’aventure du héros. Après lecture de la 4ème, je pense que le lecteur n’est pas très avancé sur le contenu du roman, même si elle intrigue beaucoup. Je vais essayer d’en faire mon propre résumé !

Lorsqu’Arold meurt dans un accident, il traverse le fameux tunnel avec la fameuse lumière au bout, produite par un être surlumineux (pas si fameux). Avec ce dernier, il va revoir le (fameux) film de sa vie et accéder au champ quantique, sorte de base de données remplie de toutes les informations sur l’univers, la vie et l’après vie. Puis il sera « enrôlé » par cet être surlumineux pour un « stage » dans lequel il observera des planètes au sommet de l’évolution spirituelle, et réfléchira à un moyen de sauver la Terre et ses êtres vivants…

Je ne sais pas si je suis beaucoup plus claire, en tout cas le résumé m’avait fait peur : je me suis dit qu’on allait un peu loin dans les folies créatives et narratives, et que le fantastique a ses limites, même pour moi. Mais au final, même si l’intrigue semble ne correspondre à aucun genre (fantastique, conte philosophique, aventure, recette de cuisine ?), elle est rondement menée et les problèmes soulevés sont détaillés et très bien documentés (j’ai d’ailleurs beaucoup aimé qu’il y ait une bibliographie des sources utilisées pour écrire le roman). Il s’agit d’une réelle réflexion sur l’état de la planète, de ses ressources, de sa société et de ses habitants ; une critique du capitalisme autant qu’une merveilleuse dose d’espoir et d’amour.

Une chronique comme celle-ci me paraît difficile à écrire car je n’ai jamais rien lu de tel (comme quoi, il y a encore des premières fois en littérature !), c’est très bien écrit, les personnages sont intéressants, et même si certains pourraient dire que c’est « gnan-gnan » ou un peu trop idéaliste, j’ai de nouvelles pistes de réflexion pour améliorer ma vie et surtout mon rapport aux autres. J’ai été très touchée par la progression d’Arold parmi les êtres évolués et ceux en proie au chaos. Son histoire n’est pas linéaire, elle est confuse, mais pleine de bienveillance… Et je crois que j’avais bien besoin de ça, de bienveillance.

Je ne peux que vous conseiller de lire cet OLNI (Objet Lisible Non Identifié) pour vous en faire votre propre avis, et j’aimerais beaucoup discuter de vos impressions ! Je suis d’ailleurs très heureuse d’avoir lu sur les réseaux qu’il y aurait une suite…

Note : 

Une vraie réussite pour ce roman à la croisée des genres. Et comme j’ai aimé ce voyage-là, j’ai décidé de rester un peu dans ce thème pour ma prochaine lecture…

Publicités

4 réflexions sur “Voyage entre deux vies, David Perroud [SP]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s