Mini-chronique : Comment je me suis débarrassé de ma mère, Gilles Abier [LAV]

81wfkzb2bqml

♠ Titre : Comment je me suis débarrassé de ma mère

♠ Auteur : Gilles Abier

♠ Éditeur : Actes Sud Junior (Romans Ado)

♠ Année de parution : 2015

♠ Nombre de pages : 123

♠ Genre : tranche de vie /nouvelles

Bonjour ! Après La Vraie Vie, on reste un peu dans le thème des parents dont on veut se débarrasser avec le dernier roman de la liste de la Tribu Livres à vous : Comment je me suis débarrassé de ma mère, de Gilles Abier. Pour tout petit rappel, j’avais lu Stéréotypes qui ne m’avait pas franchement enthousiasmée… Mais ce roman-là est différent !

La 4ème

«Un conseil ! N’accepte jamais ta mère comme amie sur Facebook. Même si elle te fixe avec insistance pendant le dîner après t’avoir demandé si tu as bien reçu son invitation. Prétends que tu n’es pas sur ton profil vingt-quatre heures sur vingt-quatre ou que tu l’as zappée par inadvertance… Dis n’importe quoi, mais ne clique pas !» Qui n’a jamais rêvé de ne plus avoir sa mère sur le dos ? Ici, deux filles et deux garçons sautent le pas. Fini d’être surveillé, de se sentir étouffé ou même d’avoir honte… Mais à quel prix ?!

Appréciation

L’adolescence est une période d’opposition, de contestation de l’autorité, et ça, pour sûr, je m’en rappelle bien ! Ma pauvre mère doit s’en souvenir aussi (pardon maman, je t’aime)… Gilles Abier propose de revivre ce conflit permanent entre l’adolescent et sa mère, à travers cinq histoires courtes : quatre d’entre elles sont celles d’ados qui parlent à la première personne. Un jeune homme ne supporte plus l’instabilité émotionnelle de sa mère, une jeune fille fait les frais de l’oppression de sa mère face au tennis, un ado parle des trois raisons pour lesquels il déteste sa mère, et enfin une dernière demoiselle essaie de survivre face aux entrées incessantes de sa mère dans sa vie sociale. La dernière histoire est un point de vue extérieur… Mais je n’en dirai pas plus. En tout cas, les cinq tranches de vie sont liées.

Gilles Abier, à l’aide d’un style fluide et évident, dresse des portraits réalistes d’adolescents et de mères, à travers des histoires plutôt originales dans lesquelles les rôles se brouillent. J’ai passé un très bon moment à lire ces cinq petites histoires en une ! J’avais un peu peur de lire ce livre après la déception qu’avait été Stéréotypes, mais je pense comprendre que ce dernier n’était vraiment qu’un accident de parcours… Je suis donc curieuse de lire plus de cet écrivain à l’humour tranchant et aux personnages colorés !

Et vous, qu’avez-vous pensé de Comment je me suis débarrassé de ma mère ?
A très vite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s