Mini-chronique : Funérailles t.1, 2, 3 et 4, Florent Maudoux (BD)

 

♠ Titre : Funérailles (spin-off de Freaks Squeele)

♠ Auteur/illustrateur : Florent Maudoux

♠ Éditeur : Ankama (Label 619)

♠ Année de parution : 2013, 2014, 2016, 2017

♠ Genre : bande-dessinée, fantasy

Bonjour chers tous ! Aujourd’hui et depuis trois jours je suis malade, et quand je suis malade je regarde des séries (je me refais en ce moment les 12 Monkeys parce que je ne me rappelle pas des premières saisons et que la 4ème vient de sortir) et surtout je lis des BD. J’ai acheté le tome 4 de la série Funérailles il y a quelques jours (j’avais raté sa sortie), et j’ai tout relu /lu ! J’avais envie de vous en parler un peu, mais vite fait, parce que j’ai un peu la tête embrumée par les médicaments (mais ça va s’arranger, hein).

REM, une cité décadente où les images diffusées par les cyclopes font et défont les dieux. Entre trahisons et complots, Fortunate Sons (tome 1) raconte l’histoire du dernier héros de cette civilisation et comment il a donné naissance au mythe de Funérailles. Attendu par les fans de Freaks’ Squeele, voilà enfin l’histoire de Funérailles. Bien plus qu’un spin-off, une invitation dans un univers de fantasy urbaine crépusculaire avec ses lois, sa philosophie, sa touche graphique et ses cauchemars.

freaks_squeele_funerailles_tome_1_fortunate_sons_bureau_seraphon

J’ai découvert la série Funérailles bien avant de lire les Freaks Squeele. J’avais été attirée par le style de dessin sautant de couleurs passées à des planches pop-art, par les cases posées sur papier noir, par l’histoire incroyablement atypique mêlant fable politique et monde complètement inédit. Je m’étais acheté les deux premiers d’un coup, ne croyant pas trop au fait que c’était un spin off d’une autre série, tant l’univers est complet et bien articulé. En fait, Maudoux me fait penser ici à un Bilal, pour son style si affirmé et ses histoires fantasy construites de manière virtuose.

Entre intrigues géopolitiques et histoires d’amitié, Funérailles regorge de petites histoires dans la grande. En d’autres termes, cette série se suffit à elle-même malgré les Freaks Squeele ; la lire avant cette dernière ne m’a posé aucun réel problème. Avide d’aventures et de batailles épiques dans un monde complètement extravagant ? Lisez Funérailles !

Vous connaissez ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s