Dans les yeux des autres, Geneviève Brisac

Salut ! Aujourd’hui on va parler d’un livre de la dernière auteure de la liste de Livres à vous qui n’a pas encore eu sa critique, j’ai nommé Geneviève Brisac. J’avais fait la tentative de lire Vie de ma voisine il y a un mois de ça, et je n’avais pas accroché du tout, parce que j’étais plutôt indifférente à son sujet. J’ai donc renouvelé l’expérience avec Dans les yeux des autres. Je vous préviens quand même, je ne l’ai pas terminé, mais je vais vous dire pourquoi (et puis je voulais faire au moins un article par auteur donc nous y voilà). Le livre est sorti en 2014 aux éditions de L’Olivier, et j’ai lu le poche de chez Points.

DSC_0040.jpg

La 4ème

Molly est médecin, Anna écrivain. Dans les années 1970, les deux sœurs vibraient au mot « camarade » et voulaient s’engager dans la lutte armée au Mexique avec leurs compagnons Marek et Boris. Une mère excentrique, des amants inconstants, le rêve d’une communauté utopique, l’éclat tombeur du milieu littéraire… Après toutes ces années, que reste-t-il de leurs idéaux ?

Appréciation

Comme je l’ai dit en préambule, il va être compliqué pour moi de vous faire une critique fournie parce que je n’ai pas dépassé le troisième chapitre. Un peu comme pour Tu montreras ma tête au peuple (que j’ai un peu trop descendu d’ailleurs), j’ai mes raisons, et tout cela n’est que pure subjectivité. Je suis donc complètement ouverte au débat, et j’espère qu’il y en aura un !

Geneviève Brisac est une autrice qui aime les mots, ça se sent et ça se savoure. Elle a des tournures de phrases qui me font frissonner, des formules qui sonnent comme les paroles d’un vieux sage à la longue barbe, et j’ai même noté quelques citations parce que vraiment, c’est beau : « tu sais bien que la vie – c’est-à-dire toute chose, et nous en premier – finit toujours ainsi, dans un cul-de-sac, l’impasse au fond du couloir, tu creuses, tu cherches l’issue sur les côtés, les murs sont hauts, les douleurs et les cicatrices ont gagné. Et tu te plains, ta plainte enfle, envahit tout, étouffe tout. » Bon je sais que ce n’est pas très joyeux, mais bon sang que c’est bien tourné.

Mais alors, me direz vous, si c’est si beau et frissonnant, pourquoi ne pas l’avoir lu ? Et vous auriez bien raison. En fait, si beau et si frissonnant que ce soit, on ne parle ici que de forme. Mais je trouve que Geneviève Brisac a cette façon de parler de ses personnages, de rentrer dans leur intimité en ne prenant jamais de parti. Parce que c’est bien de ça qu’il s’agit, de raconter l’intimité de deux sœurs, leurs pensées et leurs doutes. Mais que l’écriture prend une distance extravagante avec ce qu’elle raconte, et c’est joli comme un poème, mais c’est quand même mort, émotionnellement parlant. Arranger des mots ensemble pour créer de belles phrases, oui, pour moi ça marche, mais ça ne marche plus quand ces phrases sont vides d’émotions.

Vous trouverez peut-être que j’exagère, mais ce que j’aime dans la lecture, c’est ressentir des choses. Et là, j’ai aimé pendant 50 pages des paragraphes superbes dans la forme, mais ça ne me suffit pas à finir un livre. Pour moi, ça s’approche plus d’une démonstration littéraire que d’un bon roman, et donc, je n’ai pas fini.

Bien sûr, je ne m’en vante pas, le but de cet article est d’en discuter !

Note : ☆☆☆

Pour ce qui est de la suite, je ne vous en ai pas parlé plus tôt mais deux nouveaux livres sont arrivés dans la liste du comité de lecture avec la rentrée littéraire. Il s’agit d’un roman de Thomas Vinau et un autre de François-Henri Désérable (je vais essayer de finir celui-là, promis).

Et vous, avez-vous lu Dans les yeux des autres ? Avez-vous aimé ?

Publicités

3 réflexions sur “Dans les yeux des autres, Geneviève Brisac

  1. Pingback: Livres à vous 2017 | Folittéraires

  2. Pingback: Mes non-critiques – Livres à vous 2017 | Folittéraires

  3. Pingback: Bilan littéraire de novembre 2017 | Folittéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s