Les Séances, Fabienne Jacob

Bonsoir ! Après vous avoir pourris avec U4 pendant tout le mois de septembre, je vous propose de basculer sur un bon roman, qui n’est ni de l’anticipation, ni à destination des ados. J’avais lu Mon Age, de Fabienne Jacob, mais je n’avais pas accroché (et je n’ai pas fait de critique sur celui-là, je vous expliquerai pourquoi plus tard). Je me suis donc dit que ce mois-ci, j’allais essayer avec le second livre qu’elle a écrit qui figure dans la liste du comité de lecture de Livres à vous ! Il s’agit des Séances, publié en 2016 chez Gallimard (NRF).

DSC_1083.jpg

La 4ème

Eva est photographe de mode pour enfants. Un appel pressant de sa sœur Liv l’oblige à revenir séance tenante dans son village natal de la frontière franco-allemande. Sur l’autoroute, souvenirs et pensées affluent et se bousculent à bord de la voiture de location : son rapport, parfois cynique, aux enfants qu’elle prend en photo, son enfance avec Liv, qui soigne aujourd’hui les gens à coups de petites phrases énigmatiques, et aussi les visites rendues à Irène, leur mère, perdue dans les méandres de sa mémoire défaillante. Au terme de ce long voyage sur l’autoroute rectiligne, Eva n’est plus la même.

Appréciation

On avait déjà parlé d’un roman qui sondait les modifications profondes de l’être humain avec Frédérique Deghelt. Ici, même thème, mais différente manière de l’aborder. Il ne s’agit pas vraiment d’un récit avec péripéties, mais d’une route. Les Séances, c’est l’histoire d’une route, route empruntée par Eva, route physique et route mentale.

Entre souvenirs et intenses réflexions dans sa voiture, Eva explore les recoins de sa vie, son boulot, ses origines, et sa sœur, Liv. On a déjà parlé des relations entre sœurs dans une autre critique avec Le Soleil à mes pieds, mais là c’est un peu différent. On sent une certaine admiration de la part d’Eva, et une grande complicité. J’aime beaucoup le thème de la famille dans les romans, et dans celui-là eh bien… Je n’ai pas été déçue.

Quand j’ai lu Mon Age, je ne suis pas rentrée dans l’histoire. Certaines personnes du comité disaient que pour l’apprécier, il fallait être plus âgé, ce que je veux bien croire. Parce que quand j’ai lu Les Séances, je me suis presque demandé comment j’avais fait pour ne pas aimer le précédent ! J’aime tout dans ce livre : le style d’écriture, l’histoire, les enjeux proposés… Et je me suis prise au jeu quant au travail de Liv, qui m’intrigue au plus haut point (mais vous saurez ce que c’est en lisant, pas de spoil) !

En bref, une intrigue intéressante, une belle plume, beaucoup d’images, Les Séances m’a vraiment plu. Je le conseille à tous et toutes, pour une histoire toute douce et qui coule toute seule !

Note : ★★★

J’ai appris récemment que j’allais peut-être participer à une rencontre avec Benoit Minville, je vais donc me pencher sur ses autres romans prochainement. Ils se rajouteront à la liste, et si le projet se concrétise, j’écrirai un article à ce sujet sur le blog !

Et vous, avez-vous lu Les Séances ? Avez-vous aimé ?

Publicités

5 réflexions sur “Les Séances, Fabienne Jacob

  1. Pingback: Livres à vous 2017 | Folittéraires

  2. Pingback: 76 clochards célestes ou presque, Thomas Vinau | Folittéraires

  3. Pingback: Les Géants, Benoît Minville | Folittéraires

  4. Pingback: Bilan littéraire d’octobre 2017 | Folittéraires

  5. Pingback: Mes non-critiques – Livres à vous 2017 | Folittéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s