Cœur-naufrage, Delphine Bertholon

Bonjour tout le monde ! Pour clôturer mon weekend, je vous propose un petit bilan de ma lecture du dernier Delphine Bertholon, Cœur-naufrage, dans la lignée de celles pour le comité de Livres à vous. Pour rappel, j’avais déjà lu Le Soleil à mes pieds et Les Corps inutiles le mois dernier. Delphine Bertholon a généré pour moi un coup de cœur énorme, dès la lecture de mon premier. Désolée de vous spoiler sur ma critique, mais avec ce livre-là, le coup de cœur est loin d’être remis en question… Cœur-naufrage est paru en 2017 aux éditions JC Lattès.

DSC_1073.jpg

La 4ème

A bientôt trente-quatre ans, Lyla est tenaillée par le sentiment de passer à côté de l’existence. Elle enchaîne les fiascos amoureux, accumule les névroses et attend, sans trop savoir quoi. Jusqu’au jour où un étrange message la ramène dix-sept ans en arrière. Cet été-là, sur la côte landaise, tout allait basculer…

Appréciation

Chère Madame Bertholon, je ne sais pas poser un de vos livres. Je l’ouvre, et quand je le ferme, c’est parce qu’il est terminé.

Lyla est traductrice, elle vit à Paris entre sa meilleure amie, Zoé, une jeune femme particulièrement excentrique, son éditrice, maman par procuration, le livre qu’elle traduit et son amant, N*, un homme marié. Un message vocal va la propulser dans le passé, lorsqu’en 1998, elle est tombée amoureuse d’un surfeur, Joe, et qu’il l’a mise enceinte…

Le récit, comme Les Corps inutiles, alterne les parties au présent, où Lyla utilise la première personne du singulier, et les parties au passé, 1998 et 1999, où elle utilise la troisième personne. Mais cette fois, Delphine Bertholon donne également la voix à Joe, et cette voix m’a vraiment plu ! Grâce à la structure de l’histoire, on se rend vraiment compte de la complexité de leur relation, qui finalement n’était pas qu’une amourette de vacances. Si Joe n’a pas une histoire très simple, avec le décès de sa mère et la violence de son père, Lyla n’est pas en reste avec une mère abusive et un père « gentil et cocu ». La relation entre Lyla et sa mère m’a vraiment touchée ; la manière dont Elaine s’occupe de sa fille, la vision d’elle qu’elle a, comme sujet artistique et faire-valoir, m’a fait penser à la relation mère-fille présente dans Trois saisons d’orage de Cécile Coulon. L’intention n’est pas la même, mais j’ai ressenti un sacré rapprochement entre ces deux mamans magnifiques qui ne laissent pas la place à leur progéniture. Dans Cœur-naufrage, on peut même aller jusqu’à parler de véritable cruauté… Mais je n’en dis pas plus. Les relations familiales ont l’air d’être un élément qui tient à cœur à Delphine Bertholon, et elle le gère avec une plume qui laisse peu de place au doute.

J’ai retrouvé en Lyla un peu de Clémence (héroïne des Corps inutiles), dans sa manière de ne pas ressentir les choses. L’héroïne est en marge, un peu à côté de la plaque, mais c’est son travail qui la tient et elle est « la seule à tenir les délais ». Tout le long du livre, j’ai eu beaucoup d’attachement pour Lyla et Joe. Que ce soit lorsqu’ils ont 17 ans ou 34.

Comme je ne veux pas trop dévoiler d’un livre qui n’est sorti qu’en mars de cette année, je vais m’arrêter là, mais si vous avez lu d’autres livres de Delphine Bertholon, sachez que celui-ci est de la même veine, avec des personnages vraiment vrais, et beaucoup d’émotions à faire ressentir.

Note : 

Pas de grande surprise quant à ma note sur celui-là ! J’avais hâte de le lire, sachant pertinemment que ce serait un coup de foudre assuré entre Coeur-naufrage et moi, mais qu’est-ce qu’il fut long à revenir dans la caisse du comité de lecture !!

Et vous, avez-vous lu Cœur-naufrage ? Avez-vous aimé ?

A bientôt !

Publicités

4 réflexions sur “Cœur-naufrage, Delphine Bertholon

  1. Pingback: Livres à vous 2017 | Folittéraires

  2. Pingback: Le Rire du grand blessé, Cécile Coulon | Folittéraires

  3. Pingback: Bilan littéraire d’août 2017 | Folittéraires

  4. Pingback: Bilan du festival Livres à vous 2017 | Folittéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s